Travaux en passant chez votre voisin ?

23 mars 2022 par
Aysel BOSCHIAN
| Aucun commentaire pour l'instant

La servitude de tour l’échelle

La servitude de tour d’échelle permet d’exécuter des travaux en passant chez votre voisin, sur les immeubles (murs, bâtiments) dont vous êtes le propriétaire.

Bien évidement, il est plus conseillé de faire preuve de civisme et de trouver un accord de « bon voisinage ». Il est évident que vous veillerez à minimiser les désagréments pour votre voisin et vous assurer de ne pas dégrader sa parcelle. Idéalement, vous allez formaliser votre accord par écrit en précisant la nature des travaux, la date à laquelle ils vont avoir lieu et leur durée.

Si l’accord n’est pas trouvé, voici les conditions définis par les juges.

Règles à respecter

Les travaux en question doivent être indispensables. Il peut s’agir de travaux de réparation ou d’entretien, mais aussi de travaux de construction. Voici un résumé de cette jurisprudence par un ministre en réponse à un parlementaire.

Le droit d’échelle est une servitude qui peut être établie par voie amiable, conventionnelle ou par autorisation judiciaire en cas de désaccord. Elle consiste dans le droit, pour le voisin d’une propriété située en limite séparative très proche, de disposer d’un accès temporaire à cette dernière, pour effectuer les travaux nécessaires à la conservation de sa propre propriété. 

Cette servitude, plus couramment nommée de « tour d’échelle », est d’origine jurisprudentielle. La délivrance d’un permis de construire d’un bâtiment en limite séparative, s’il peut rendre nécessaire l’usage de cette pratique, ne dispense pas du respect des conditions d’institution de ce droit résultant des règles du droit civil. La jurisprudence a dégagé certains critères jurisprudentiels pour les modes d’établissement de cette servitude: 

  • les travaux doivent avoir un caractère indispensable et permettre le maintien en bon état de conservation d’une construction existante
  • l’accès chez le voisin suppose que toute tentative pour effectuer les travaux de chez soi, même au prix d’une dépense supplémentaire, se soit révélée impossible
  • les modalités de passage, la marge empiétement et le temps d’intervention doivent être aussi restreints que possible, le juge pouvant en définir les limites
  • le propriétaire voisin est en droit d’obtenir des dédommagements au titre des détériorations éventuelles et des troubles de jouissance inhérents au chantier.

Par conséquent, on ne peut pas imposer à son voisin de passer chez lui en invoquant la servitude de tour d’échelle, s’il est possible de réaliser ces travaux à partir de chez soi !

Pour plus de renseignements, je vous invite à lire cet article de Christophe BUFFET Avocat spécialiste en droit immobilier et droit public.

Se connecter pour laisser un commentaire.